samedi 8 juillet 2017

Conférence spéciale Santé

En raison de la situation de la France en matière de santé, avec la prochaine loi de vaccination obligatoire et les mesures juridiques nouvelles mises en place, il devient urgent de pouvoir guérir le plus grand nombre de maladies de façon indépendante. 



 CONFÉRENCE SANTÉ

SAMEDI 15 JUILLET DE 15H A 18H
PARIS 13ème
33 rue des Terres au Curé



CANCER : 
-  Les méthodes sûres pour ne pas pouvoir en être atteint.
-  Les traitements efficaces pour guérisons rapides.
-  Les principaux pièges à éviter.

VACCINS :
-  Les raisons pour lesquelles ils deviennent obligatoires.
-  Comment protéger nos enfants si l'on ne peut les éviter.

JURIDIQUE :
-  Les nouvelles lois pour forcer aux vaccins où aux prises de médicaments.
-  Les nouvelles lois pour obliger à la consommation de médicaments.

PHARMACIE :
-  Ces quelques produits simples avec lesquels on peut faire face à presque toutes les maladies.

 QUESTIONS/RÉPONSES




TARIF PUBLIC   : 15€


MEMBRES CNT : 10€



Membre du CNT
 

(La salle n'est pas grande, peu de places disponibles. Il est préférable de réserver)

lundi 10 octobre 2016

Conférences à Paris


REUNION DU 
CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION DE FRANCE

 CNTF 
 
Vendredi 14 octobre 2016, à 19 heures, à Paris 75013.

Au 33, rue des Terres au Curé, salle de la cafétéria, rez de chaussée.

M° Olympiades ou M° et tramway Pte d'Ivry.


Samedi 15 octobre 2016, à 14h30, à Montreuil-sous-Bois.

Restaurant "La Méditerranée", 26, rue du Capitaine Dreyfus (anciennement rue du Général Galliéni).

Rue piétonne, M° : Croix de Chavaux.

Salle au premier étage, une consommation aux frais de chacun.
(café 2€, jus de fruits 3.50€, bières 4€, etc.).


(Prévoir un PAF association de 5 €. pour la conférence)


Au programme:
Présentation du CNTF et de l'association ''Transition''.Historique depuis les origines de cette action civile en 2015.Pourquoi les Français ont besoin d'une telle action pour l'avenir et comment réussir à reprendre notre destin en main avec le redressement de notre pays, la France, pour le bien de chacun, sans oublier nos enfants !
Le ton sera donné par des révélations particulièrement fracassantes, mais dont chacun tirera un profit personnel immédiat… et les retransmettra, car certainement, ne pourra les garder pour soi.

En fin de conférence, quelques minutes de conseils de santé par Eric Fiorile et possibilité de comprendre les raisons de notre action par l'acquisition de livres ou documents publiés par nos soins.

SOYEZ PRESENT A CES PREMIERES REUNIONS

mardi 14 juin 2016

L'échec du 10 juin

     Malgré 6 mois d’efforts et des années de sacrifices, nous aboutissons à un échec total en ce qui concerne la mobilisation: entre 100 et 200 personnes seulement ont répondu à l’appel du 10 juin, alors que des milliers seraient venus de loin et auraient payé si on leur avait annoncé un match de football!

     Si l’on prend l’hypothèse optimiste qu’environ 5% de la population va assez souvent sur internet pour être à peu près informés des principaux mensonges des médias officiels, cela représente plus de 3 millions de personnes, dont seulement 200 sont conscients de la gravité et de l’urgence de la situation. Chiffre qui, même triplé si l’on inclut ceux qui n’ont pu se déplacer, ne représente toujours qu’une goutte d’eau qui ne perturbera pas la rivière qui coule. 
    D’un claquement de doigts, le gouvernement amène des millions de gens dans la rue pour Charlie, des centaines de milliers lorsqu’il passe par les syndicats pour animer les mouvements contre une loi faite pour faire oublier la loi Macron et ses conséquences (vente des principaux biens de la France, aéroports de Paris, Orange, Safran, le marché de Rungis, et bientôt la SNCF), et permettre la signature sans contestation de la pire forfaiture de l’histoire de France: la cession de nos terres pour l’installation de bases militaires américaines en France. 
     Tandis que ceux qui informent des conséquences évidentes d’une France dont tous les fleurons économiques et culturels sont vendus peu à peu et qui sera occupée prochainement par les ennemis qui ont corrompu nos dirigeants, ne sont soutenus que par quelques centaines de personnes…Quelle leçon en tirer ?

    Nous sommes quelques-uns en haut sur les remparts de la ville à voir approcher une armée sanguinaire qui va massacrer tous les habitants, et lorsque nous nous tournons vers les habitants pour les avertir, ceux-ci nous ignorent. Quelques-uns nous entendent mais préfèrent se dire : « s’il y a vraiment quelque chose de grave, les autres bougeront ». Et lorsque nous crions « alerte , nous avons trouvé le moyen de les empêcher d’entrer et il faut réagir d’urgence », quelques-uns nous rejoignent, mais d’autres, soudoyés par l’ennemi, affirment qu’il ne faut pas nous suivre, et la grande masse, contenue par les doutes et la peur, se met des boules Quiès pour ne pas nous entendre, ainsi la vie continue sans danger… (pour un temps).


     Nous avons échoué à mobiliser les masses qui auraient permis aux forces armées de se ranger aux côtés du peuple; mais par cette "Déclaration des 200" ce 10 juin, le CNTF a notifié publiquement au Pouvoir sa déchéance pour illégitimité, corruption, trahison, violations répétées de la Constitution, complicité au terrorisme, participation aux guerres fomentées par des intérêts privés. Ce communiqué officiel (le préfet de police de Paris y avait été invité), offre donc
la meilleure chance de sauver la France puisqu'elle réside maintenant dans la réaction des forces armées. Rappelons que la devise de la gendarmerie est: "Pour l'honneur, la patrie et le droit".

     Lu publiquement, attesté par 200 personnes présentes, ce communiqué annonçant les fondements juridiques prouvant la « haute trahison et atteinte à la sûreté de l’état » des dirigeants, ainsi que la délivrance d’un ordre d’arrestation et de détention, ne peut laisser insensibles des forces de l'ordre conscientes de leur devoir. Grâce à la légitimité de ce Conseil National de Transition, les forces armées peuvent donc intervenir pour procéder à l’arrestation des criminels sans que cela puisse être qualifié de "putsch" ou de "coup d'état" puisqu’elle ne fait qu’exécuter un ordre légitime.

     Par ailleurs, cet événement est répercuté dans divers pays et motive d'autres peuples a créer eux aussi des CNT. Plusieurs sont en cours de constitution dans près d'une quinzaine de pays. Partout, les peuples en révolte vont pouvoir disposer d'un recours légitime! Le monde est en train de se répartir en deux camps: les peuples représentés par les CNT et l'oligarchie des politiciens laquais du Nouvel Ordre Mondial.
      Cette impossibilité à mobiliser faute d'accès aux médias oblige donc ce Conseil National de Transition de France à augmenter sa visibilité sur internet et à se tenir prêt à prendre ses fonctions dès l’intervention militaire, mais ne fera plus rien pour mobiliser les masses. L'essentiel de notre action se portera donc sur les relations avec les forces armées et le développement, département par département, de la ré-information des citoyens quant à leurs droits fondamentaux légitimes.

Toutes les bases sont maintenant posées:

LA LIBÉRATION EST PROCHE, ELLE NE DÉPEND PLUS QUE DE LA VOLONTÉ DES FORCES ARMÉES DE FAIRE RESPECTER LE DROIT.

     Nous soutiendrons tous les mouvements dissidents, même ceux qui plagient notre travail et ont cru bon de nous dénigrer, car tous participent de l’éveil collectif. En revanche, nous ne soutenons aucun des politiciens de seconde zone car le système contrôlant tout le processus électoral se servirait d’eux, même s'ils étaient honnêtes, en les instrumentalisant dans le meilleur des cas. Qu’il s’agisse donc de Mélenchon, d’Asselineau ou de Le Pen, même s’ils savent habilement utiliser les arguments de la dissidence pour « paraître » différents des dirigeants actuels, et même s'ils sont intègres, ne devraient parler que de l'abolition de cette république qui a permis la ruine de la France, et non pas de s'y inclure à la place des autres!

IMPORTANT
     A tous les dirigeants sincères de la dissidence, nous offrons désormais le programme que nous avons mis au point sous la légitimité établie du Conseil National de Transition pour qu’ils puissent en réaliser l’audit, et nous leur ouvrons également nos colonnes: tous les mouvements pourront donc désormais afficher leur existence et leurs revendications ou appels sur le site du CNTF qui relaiera. Ils auront ainsi accès à plus de 60.000 correspondants. Ils pourront aussi dans chaque département se mettre en contact avec les dirigeants du CNTF pour participer aux réunions ou évènements.

     Pour notre part, nous continuerons encore plus ardemment à travailler au rétablissement du Droit légitime et à l'intervention des forces armées à cet effet, sachant que l’introduction prochaine de troupes d’occupation étrangères sur la terre de France oblige à une réaction rapide si l'on veut éviter la guerre civile et la destruction de notre pays. En attendant, nous continuons d'enregistrer toutes les inscriptions à ce Conseil et mettons au point un nouveau programme pour renforcer encore la qualité et l'implication des référents. Cette opération du 10 juin aura aussi eu de positif de nous faire rencontrer de nouvelles compétences qui sauront assurer un meilleur développement en matière de communication.

     Nous ouvrirons prochainement un système de questions-réponses en ligne où une fois par semaine les principaux dirigeants du CNTF répondront aux questions du public sur une radio regroupant les CNT des peuples européens en révolte.

     Pour conclure, nous adressons nos remerciements à tous ceux qui ont soutenu nos actions, qui, par leurs donations, ont fourni les moyens qui nous ont permis d’aboutir à cette déclaration juridique qui valide désormais toutes les actions de résistance, même violentes, qui mettraient fin au pouvoir dictatorial actuel.

    Message personnel d’Eric Fiorile :

    Des dizaines de milliers de messages privés ont circulé peu avant le 10 juin sur les réseaux sociaux pour dissuader les gens de participer au rassemblement de la place de la Concorde.   La structure technique nécessaire à ces envois n’est pas à la portée d’un simple particulier, il s’agit donc à l’évidence d’opérations menées par des services officiels, seulement appuyées par les quelques individus qui, stupides, complexés ou rémunérés, ont lancé des vidéos calomnieuses contre moi.
     Je n’ai jamais répondu à ces attaques qui, pour toute personne intelligente, montrent plus la qualité de leur auteur que la mienne. Je profite donc de la présente :
  • Non, je ne suis pas un ancien agent de la DGSE.
  • Non, je ne roule pour aucun parti.
  • Non, je ne suis pas franc-maçon ni affilié à aucune secte ou association (excepté à la Mensa anciennement).
  • Non, je n'appartiens pas à la mafia sicilienne, ni à aucune bande criminelle.
  • Non, je n’ai jamais eu pour but de m’enrichir, c’est même l’inverse : j’ai assumé tous les frais de cette aventure à 90%, le reste venant des donations, et j’ai épuisé toutes mes ressources personnelles au point d’être dans une situation actuelle de vraie précarité.
  • Non, je ne dirige pas une dizaine d’entreprises dans un pays étranger.
  • Non, je ne réside pas à l'étranger, mais dans l'Est de la France.
  • Non, je n’ai jamais cherché à réaliser une ambition politique (mais ceux qui m’en accusent, s’ils savaient lire, auraient pu voir que le programme était conçu justement pour laisser le pouvoir absolu à une vraie représentation du peuple, et que je ne figure pas parmi les dirigeants prévus).

     On m’a reproché aussi de préférer des experts pour gérer les affaires du pays à la place de citoyens tirés au sort. Ceux-là, je les écouterai lorsqu’ils feront opérer leur enfant par des citoyens tirés au sort plutôt que par des chirurgiens, ou qu’ils feront évaluer l’influence des radiations nucléaires par de « simples citoyens » plutôt que par des physiciens.

     Notre monde approche d’un tournant décisif, ce virage n’est plus qu’à quelques encablures ; les prochaines élections ne seront qu’un simulacre pour faire tenir tranquille le peuple qui votera encore sans se rendre compte que, quelle que soit la personne qui sera élue, celle-ci continuera le plan prévu de destruction d’une nation française dont le démantèlement lancé par Sarkozy ne cesse de s’amplifier depuis.
     Est-ce un hasard si la véritable élite intellectuelle de ce pays a déjà commencé à fuir ailleurs ? Est-ce un hasard si tous les pays de l'Europe sont contrôlés par les dirigeants américains et que les lois "européennes" qui dégradent les sociétés y sont les mêmes, et que tous fournissent les troupes en train de s'amasser aux frontières russes... je ne le crois pas.
     Je crois que les dirigeants américains, qui n'ont jamais survécu autrement que par les guerres et l'exploitation d'autres nations, veulent déclencher la guerre contre la Russie à partir de l'Europe, comme je crois que la destruction de Paris symbolisera la fin de la Liberté et de tous les droits de l'homme, et que cela arrivera durant les 10 prochaines années à moins que les forces de l'ordre n'interviennent très rapidement.

PS: un remerciement particulier aux avocats qui ont participé à la mise au point de ce concept et nous ont généreusement fait bénéficier de leurs connaissances.